Cododo - 4 Avis des spécialistes


Où coucher le bébé ? Le nourrisson doit-il dormir dans son lit ou avec sa mère dès le début ? Qu’est-ce qui est mieux pour l'enfant - dormir avec ses parents ou séparément ? Voici les avis d'un pédiatre, d'une consultante en allaitement, d'un physiothérapeute et d'un pédopsychologue.


Tout le monde a le droit d'avoir sa propre place et seulement sa place à la maison

Docteur Hanna Baranowski, pédiatre et spécialiste en néonatologie

Comment un nouveau-né devrait-il dormir ? Cette question n'a pas de réponse sans ambiguïté. Je pense que chaque mère, et même chaque famille, prenant en compte les besoins propres et le bien-être de l'enfant, devrait prendre la décision elle-même, sans succomber à la pression de l'environnement.
Les partisans du sommeil d'un enfant avec leur mère ont raison, affirmant que c'est un moyen plus pratique. Maman n'a pas à se lever quand le bébé a faim : il suffit de l’approcher de la poitrine. Dès les premiers instants après l’accouchement, nous laissons le bébé dans les bras de la mère, assurant ainsi le contact de la peau avec la peau. Les mères continuent aussi de dormir avec un enfant en bas âge pour la proximité lui leur procure un sentiment de sécurité.

Les opposants du cododo pensent que le lit est trop étroit et dangereux pour l'enfant. Il arrive que le père change de place. Et comme le montre la recherche, l'attachement excessif de la mère à l'enfant avec l'isolement simultané du père peut entraîner des problèmes dans la relation de la famille.
Cependant, l'argument le plus important contre le fait de dormir ensemble est le risque accru de syndrome de mort subite du nourrisson. De plus, dormir avec ses parents entraîne parfois des habitudes incorrectes, telles que ne s'endormir uniquement que lorsque l'on tète.

Il est également difficile de déshabituer l'enfant du lit de ses parents le moment venu. Vient alors l’équilibre psychique de l'enfant perturbée, les protestations, la fatigue des parents, etc. La méthode la plus avantageuse est la méthode indirecte lorsqu'un nouveau-né dort dans un lit placé près du lit des parents. Les parents sont alors calmes, ils ont un enfant à proximité et le nouveau-né reçoit le droit à "peu d'indépendance". Il sera plus facile de déplacer l'enfant dans la chambre des enfants.

À mon avis, chacun de nous a le droit d’avoir sa propre et seule place à la maison. Pour un enfant, son propre berceau est un refuge sûr. Si le bébé a envie des câlins de sa mère ou son père, il "rend visite" à ses parents dans leur lit.

Cododo pour ou contre

Dormir avec un enfant est propice à l'allaitement
Anne Durque, sage-femme, consultante certifiée en lactation

La décision de coucher avec l'enfant ou séparément est toujours prise par les parents. Cependant, du point de vue d'une mère qui allaite, il est beaucoup plus confortable de dormir avec l'enfant. Se lever la nuit, nourrir et coucher le bébé peut être assez fatiguant. Il est beaucoup plus facile de nourrir un enfant qui dort à côté. Dans le cas d'un enfant de plusieurs mois, cela se produit presque imperceptiblement. La mère et l'enfant agissent instinctivement, l'enfant se sert tout seul.

Nous savons par expérience que les réveils nocturnes fréquents d'un bébé conduisent souvent à l’arrêt de l’allaitement et passage au lait artificiel en raison de la fatigue de sa mère. La recherche montre que les mères qui dorment avec leur enfant allaitent plus longtemps que celles qui dorment séparément. En outre, très souvent le bébé pleure la nuit, non pas parce qu'il a faim, mais parce qu'il a envie d’être proche de sa mère, se sentir en sécurité. En plus de satisfaire la faim, le besoin fondamental d'un enfant est le besoin de sécurité et de proximité avec la mère.


Un lit séparé est plus sûr
Rita Calderaro, kinésithérapeute

Il existe certaines contre-indications pour dormir avec les parents. La principale et le plus importante du point de vue d’un physiothérapeute est la dureté incorrecte du matelas. En règle générale, les matelas utilisés par les adultes sont nettement trop mous pour les bébés ; pour la même raison, il est déconseillé de coucher les bébés (surtout ceux âgés de 3 à 4 mois) sur des oreillers. Les nourrissons doivent avoir un matelas suffisamment ferme pour garder le tonus musculaire et la position du corps normaux. Un matelas trop mou ou la pose d'un enfant sur l'oreiller entraîne généralement une asymétrie ou une augmentation du tonus musculaire.

Dormir avec un nourrisson peut également entraîner son écrasement involontaire ou une hypoxie. Il peut s’agir d’un épisode hypoxique qui n’a pas de conséquences graves, mais il peut aussi parfois entraîner une hypoxie grave au niveau du tronc cérébral, ce qui entraîne des déficits neurologiques graves - une incapacité motrice profonde. Ces cas extrêmes sont heureusement très rares, mais ils se produisent - et il convient de s'en souvenir.

Cododo pour ou contre


Vous devez écouter votre propre intuition

Catherine Selin, psychologue pour enfants

Il y déjà quelques années la théorie de dr. Benjamin Spock (un psychologue américain, populaire au tournant des années 70 et 80) était sans ambiguïté : depuis le début, le bébé doit dormir dans son propre lit. Toutes les dérogations à cette règle étaient considérées par Spock comme une erreur d’éducation et qui menaçait alors de conséquences diverses.

Aujourd'hui, certains sont favorables à la nécessité de dormir ensemble, soulignant le confort de la mère, le sentiment de sécurité de l'enfant, le besoin de proximité. Les partisans du sommeil séparé soutiennent qu'il développe l'indépendance de l'enfant, de bonnes habitudes et offre aux parents une relation d'intimité si importante.

Et qui a raison ? Il n’y a pas de réponse exacte, car tout dépend de l'enfant, de la mère, de la situation de la famille et des besoins. En tant que mère de trois enfants, je dois admettre que cela a été différent avec chaque enfant. Le fils aîné dormait seul depuis le début. Il a protesté, il ne voulait pas s'endormir dans son propre lit, il a beaucoup pleuré, mais la théorie du Dr Spock m'a emporté. Ma fille aînée, dont la naissance est survenue au cours de la réflexion sur la théorie de Spock, malgré mes essais de coucher ensemble, a choisi son propre berceau. La plus jeune de mes filles a profité au maximum de ce qui me disait mon intuition et elle a choisi : cododo ! Et chacun de mes enfants est très indépendant et semble-t-il, fortement lié à moi.

Si je devais conseiller les jeunes mères ... Tout d'abord, écoutez la voix de votre bébé, ses besoins et ... les siens. Aucune voix extérieure, aucune théorie, aucun conseil de mères expérimentées et de psychologues avertis ne peuvent vous aider plus que votre propre raison, votre cœur et votre intuition. Je ne conseillerais qu'une chose : si vous choisissez de dormir ensemble, il est bon de penser au moment de séparation. Parce que rappelez-vous que plus l'enfant est âgé, plus il est difficile de changer ses habitudes.