Parler à un enfant en colère. 9 phrases à dire et ne pas dire.

Les crises de colère font partie du développement normal de l'enfant. Cependant, une mauvaise réaction aux colères de l'enfant "se vengera" très rapidement. Elle conduira à une lutte douloureuse de la domination, dans laquelle il n'y a pas de vainqueurs, tout le monde perd. Au final, il s'avère que les " parties au litige " se sentent seules, abandonnées, impuissantes, avides de vengeance.

La pire chose qu'un parent puisse faire est d'entrer dans ce " jeu ", que l'enfant commence sans le savoir. Tout d'abord, parce que l'adulte "plonger" l'enfant dans un "plein d'émotions extrêmes".  Deuxièmement, parce qu'il est très difficile de garder ses distances et de regarder toute la situation de l'extérieur avec un œil "d'adulte". Enfin, lorsqu'il y a un affrontement direct, il est très facile de perdre le contrôle de soi.

Le rôle d'un parent est de montrer à l'enfant qu'il est compris, de prendre de la distance par rapport à la situation (sans blâmer et sans mettre trop de poids sur le comportement du petit) et d'être patient. Une attitude calme et sage rend la colère de moins en moins évidente.

Voici 9 phrases bienveillantes et constructives pour parler à un petit enfant en colère.

parler à un enfant en colère