Un bébé, c’est 44 jours de sommeil en moins pour les parents !


Un bébé, c’est épuisant. Ces petites créatures demandent beaucoup d’attention dans la journée, mais aussi la nuit. À tel point que les parents perdent, en cumulé sur la première année, l’équivalent de 44 jours de sommeil, si l’on en croit un sondage mené au Royaume-Uni.

Changement de couche, biberon, allaitement et bercement au milieu de la nuit pour apaiser les pleurs de son bébé sont autant de tâches nocturnes pouvant réduire le temps de sommeil des jeunes parents.

Il serait de seulement 5,1 h chaque nuit au cours de la première année après la naissance, selon un sondage réalisé au Royaume-Uni. Ce qui équivaudrait à un total de 44 jours de sommeil en moins.

À noter que tous les enfants sont différents et que de nombreux nourrissons peuvent dormir cinq heures d'affilée pendant la nuit, dès trois mois : ce que l’on appelle communément « faire ses nuits ». La moyenne des enfants dort entre 9 h et 12 h sans interruption à 6 mois, mais les réveils nocturnes sont fréquents.

Ce sondage a été mené par un fabricant de matelas sur plus de 1.800 Britanniques qui ont répondu à des questions sur leurs habitudes de sommeil, rapporte un article du Daily Mail. Parmi les raisons d’interruption du sommeil les plus évoquées, les personnes interrogées ont cité : les repas nocturnes du petit, les réveils et les pleurs du bébé, et le fait de se soucier de la santé de leur enfant.

source: Relaxnews