7 superstitions de grossesse que vous entendrez peut-être encore !


Les superstitions sont le résultat de l'ignorance et de la nécessité d'expliquer certains événements, tels que la mort d'un nouveau-né. D'où viennent les superstitions à propos de la grossesse ? Ils ont leur origine dans les temps anciens, quand la grossesse n'était surveillée d'aucune façon par les médecins. Par conséquent, les croyances sont le résultat de l'ignorance et de la nécessité d'expliquer certains événements, tels que la mort d'un nouveau-né. La grossesse reste une condition mystérieuse et incompréhensible depuis des siècles. 

Quels sont les conseils les plus étranges qu'une femme enceinte peut encore entendre aujourd’hui ?


1. Qu'est-ce qu'une femme enceinte ne peut pas regarder ?

Il semble que la femme enceinte de jadis a marché avec la tête constamment baissée. Cette conclusion vient à l’esprit lorsque on regarde la liste des choses qu’elle ne devait pas regarder pendant la grossesse. On croyait par exemple que regarder le soleil ferait souvent pleurer l'enfant. Il était également interdit à la femme enceinte de regarder les personnes laides et âgées, car cela affecterait négativement la beauté de l'enfant. Pour la même raison il était déconseillé de regarder des personnes malades. Il était interdit aux femmes enceintes de jeter un coup d'œil par le trou de la serrure, car cela était censé contribuer au développement du strabisme chez un enfant. 


2. Il est interdit de porter des pendentifs 

Il ne devrait y avoir aucune perle, chaîne ou collier sur le cou de la femme enceinte. De cette façon, nos ancêtres ont voulu réduire le risque que l'enfant naisse avec le cordon ombilical enroulé autour du cou. Pour la même raison, une femme dans un état béni n'était pas autorisée à marcher sous des ficelles ni se faire mesurer ou recoudre un vêtement sur elle-même. La superstition selon laquelle la couturière ne pouvait rien poser sur les vêtements de la femme enceinte était également censée protéger des complications périnatales.




3. Ne coupe pas tes cheveux pendant la grossesse 

La superstition dit qu'à « l'état béni », il n'est pas permis de raccourcir les cheveux car l'enfant naîtra moins intelligent (des ciseaux "raccourciront l'esprit de l'enfant"). On croyait également que si une mère voulait que son enfant ait les cheveux bouclés, elle devait, enceinte, caresser un mouton ... Aujourd'hui, nous savons déjà qu'une visite chez le coiffeur n'a absolument aucun impact sur l'état de développement de l'enfant. Il convient cependant de noter que pour la coloration des cheveux, il est important de choisir des préparations approuvées et sans ajout d’ammoniac.



4. Une fille vole la beauté de la mère 

À une époque où les femmes étaient informées du sexe de l'enfant seulement à la naissance, on essayait de le prédire sur la base de l'apparence de la femme enceinte. On disait qu’une femme qui rayonne, a un teint impeccable et des cheveux brillants, va certainement donner naissance à un fils. Cependant, lorsque son apparence n’est pas attrayante, elle donnera naissance à une fille. On croyait que les nouveau-nés de sexe féminin enlevaient la beauté de leur mère. On a également essayé de prédire le sexe de l'enfant sur la base d'un régime alimentaire de la femme enceinte. Quand elle avait un appétit pour les plats épicés, on disait qu'elle attendait un fils, alors que pour une fille la femme optait pour les aliments doux et sucrés.




5. Vous ne devez rien acheter avant la naissance de votre bébé 

Aujourd'hui, de nombreux parents commencent les achats de puériculture au début du deuxième trimestre de la grossesse. Les femmes planifient, choisissent et recueillent des opinions sur des produits spécifiques. C'était impensable dans les temps anciens. Les articles nécessaires à la garde des enfants, y compris les vêtements, n’étaient rassemblés qu’à l’apparition du bébé. On croyait que de cette façon, le malheur serait évité. 


6. Le reflux gastrique et les cheveux de bébé 

Les brûlures d'estomac sont une affection courante pendant la grossesse. Pendant de nombreuses années, on l’expliquait par la pousse des cheveux du bébé dans l'utérus. On s'attendait également à beaucoup de cheveux sur la tête du bébé lorsqu'une femme caressait souvent un chien poilu. 


7. Femme enceinte et son entourage

À ce jour encore, les femmes enceintes sont très rarement choisies comme marraine. On pense, comme auparavant, que cela apportera un malheur au bébé. Pour la même raison, une femme qui attend un enfant ne peut pas participer aux cérémonies funéraires (sans parler de regarder une personne décédée !). Toucher l'abdomen d'une femme qui attendait un enfant avait cependant un pouvoir magique - on pensait qu'il apportait le bonheur. Il y avait aussi une conviction qu'à une femme enceinte on ne doit rien refuser.

La superstition à propos de la grossesse se transmet de génération en génération. Probablement toutes les femmes qui attendaient un enfant les entendaient, le plus souvent de la bouche de leur mère ou de leur grand-mère. Bien qu’aujourd’hui presque personne n’y croit, le grain de l’anxiété est le plus souvent semé.