Les plus grandes surprises d'après la naissance, classées par les mamans.

Quelle a été la plus grande surprise pour les mères qui ont donné naissance à leur premier enfant ?

Place 6 : Je fais quoi maintenant ?

Nous nous préparons à devenir mère tout au long de la grossesse – nous lisons des livres et des magazines, cherchons des informations sur internet, interrogeons les amies-mères, fréquentons les cours d'accouchement. Et puis ... l'enfant est enfin à côté de nous, à l'hôpital, et beaucoup de pensées, de sentiments et de doutes auparavant inconnus, nous viennent à l'esprit : puis-je me débrouiller ?
Didier, le père de Paula, a déclaré que son partenaire et lui étaient très surpris d'apprendre qu'ils avaient été autorisés à quitter l'hôpital avec un nourrisson : - Nous avons alors pensé : "Comment ça ? Nous devons la ramener à la maison ?" - se rappelle-il en riant.
Alexandra a des souvenirs similaires : - Nous sommes entrés dans un appartement vide, avec un petit dans notre siège auto. Nous nous sommes regardés et mon mari a demandé : "On fait quoi maintenant ?"
C’est tellement étrange de ne pas avoir de sages-femmes et d’infirmières à proximité qui nous diraient quoi faire !




Place 5 : Le caca bien intéressant !

Beaucoup de femmes sans enfant n'arrivent pas à comprendre les jeunes mères qui passent leurs temps à discuter des fonctions physiologiques de leurs bébés. Elles se jurent de ne jamais le faire ! Au moment où elles deviennent mères elles-mêmes, soudainement le caca devient une affaire très sérieuse. Sur les forums en ligne réunissant les parents de bébés, la première année est marquée par des articles sur ce produit métabolique, sa couleur, son odeur et même sa consistance. Dégoûtant ? Pas pour les jeunes parents ! - Je n'aurais jamais pensé que voir le caca dans une couche-culotte puisse me donner autant de joie - rit Isabelle. – Quand notre fille a finalement réussi à le faire après une semaine de tourments, nous avons fait une vraie fête à la maison !
À son tour, Maude ajoute : J'ai été très surprise par le changement qui s’était fait en moi après l’accouchement ! Je savais qu'un bébé pouvait ‘cracher’ un peu de lait après avoir mangé, mais ma fille régurgitait tout le lait tout le temps. Tout a été taché : canapé, fauteuils, tapis, vêtements… Seulement, ce qu je trouve étrange ce que c’était normal pour moi, portant avant ma grossesse j’aurais trouvé cela dégoûtant, invivable …



Place 4 : Le temps qui passe...

Tout le monde parle du fait que les enfants grandissent vite, qu'on ne sait pas où le temps passe. Quand vous êtes la mère d'un bébé de deux mois qui souffre de coliques, il est difficile de croire que le temps passe vite - car la vision des 30 prochains soirs avec un nourrisson en pleurs semblent être un infini.
Seulement un jour, nous trouvons que notre bébé est déjà un enfant d'âge préscolaire et les nuits tourmentées sont un lointain souvenir ... - Je suis étonné que mon enfant aille bientôt à l'école - dit Agathe. – Je suis surprise d’être mère d'un enfant de 6 ans déjà ! Je viens de lui donner naissance ! C'est un sentiment vraiment étrange qui vous fait apprécier chaque jour de plus passé avec votre enfant en bas âge. Je suis impatiente de vivre de nouvelles expériences, mais je suis un peu désolée de ne plus avoir de tout petit bébé…


Place 3 : Je ne ferai jamais ça !

Se préparer à devenir parent occupe en grande partie la planification de ce que nous ferons, de l’alimentation, des voyages, comment nous l’éduquerons etc. Nous ne changerons pas notre mode de vie, nous continuerons notre vie sociale, notre enfant sera obéissant, il dormira dans son lit, je vais allaiter, je ne vais pas allaiter ...
Il y a beaucoup d’évidences et plus tard, il s'avère que la vie avec un enfant peut tout ficher en l’air. Nous apprenons que ce petit être ne peut être façonné selon notre volonté, qu’il a sa personnalité, parfois bien trempé, ses besoins et ses préférences, et vivre sous le même toit nécessitera beaucoup de flexibilité de notre part.
Johanna le dit de cette façon : - J'étais sûre que les enfants de ma sœur étaient malpolis parce qu'elle les élevait mal. J'étais convaincue qu'ils m'écouteraient sans me déranger et que j'avais toutes les réponses à toutes les questions relatives à l'éducation. Jusqu'à ce que je sois devenue mère. Ma fille a déjà 5 ans et est plutôt du genre agitée voire turbulente. Et je le vis bien !


Place 2 : Maman c’est quoi l’amour ?

En entendant les déclarations d'autres mères selon lesquelles la maternité a changé leur vie, qu'elles n'ont jamais ressenti autant d'amour et de bonheur que dans les relations avec les enfants - on peut avoir l'impression qu'elles répètent des phrases démodées qui n'ont pas de sens plus profond. Et pourtant - la naissance d'un enfant bouleverse le monde de nos émotions. C’est bien quand ces sentiments sont positifs, mais, comme vous le savez, il y en a aussi de moins bons.
En ce qui concerne les émotions, les mères soulignent souvent qu'elles ne pensaient pas que l'amour pouvait être d'une si grande intensité et que l'enfant réévalue le monde entier. - Ce n'est que lorsque je suis devenue mère que les mots « amour» et «bonheur» ont réellement pris un sens plus profond pour moi. Ils ont une dimension complètement différente maintenant. La fatigue et le manque de sommeil aussi. Être mère est pour moi l'expérience la plus merveilleuse de ma vie, mais aussi le travail le plus difficile. - Sarah mentionne cependant que la plus grande surprise pour elle ont été les émotions qu'elle a ressenties après chacun de ses deux accouchements : - J'ai toujours entendu dire qu'après la naissance d'un enfant, vous êtes immédiatement inondé d'amour - dit-elle. - Et c'est à quoi je m’attendais ! Seulement après chacun de mes accouchements je regardais mes bébés ridés et j'étais surtout curieuse : "Alors, voici à quoi tu ressembles ? Alors tu es mon fils / ma fille ?" Et ce sentiment intense est apparu vers le troisième jour après l'accouchement. Avant, la surprise dominait.




Place 1 : Dormir ...

Le sommeil est le gagnant incontesté dans la catégorie de l'étonnement parental. Vous ne comprendrez pas avant de l'avoir vécu vous-même. Peut-être serez-vous surpris que les enfants dorment si peu ou s’endormissent si fort. Vous serez probablement surpris qu'un adulte puisse survivre sans dormir. La plupart des jeunes parents rêvent d'une bonne nuit de sommeil. Au moins d'une ! Il y a aussi des gens chanceux dont les enfants dorment toute la nuit - et ils sont aussi probablement surpris ! Kate, mère de Chloé âgée d'un an et demi, est en manque de sommeil depuis la naissance de sa fille : - Dans les manuels des jeunes mères, ils écrivent que les enfants dorment toute la nuit à partir de 6 mois environ - en soulignant que chaque enfant est différent, cependant ... Chloé a 18 mois et je ne me souviens pas d’une bonne nuit de sommeil depuis sa naissance ! Elle ne dort pas plus de 3 heures d’affiler ! Je suis très fatiguée, épuisée et surprise qu'il soit possible de fonctionner ainsi !


Être parent est une aventure fascinante, et la liste des choses qui nous étonnent s'allonge chaque jour, avec chaque bougie allumée sur le gâteau d'anniversaire d'un enfant et avec toutes les compétences acquises par ce petit être. Le plus important est qu’il y ait autant de surprises positives que possible !